Nantes, une ville verte tournée vers l’avenir

Ancienne cité industrielle, Nantes a réussi sa reconversion numérique. Kyrielle de parcs, vie culturelle foisonnante, proximité de l’océan… En plus d’une activité économique florissante, la ville offre une qualité de vie inégalée. Ce qui séduit toujours plus de nouveaux arrivants.

Au carrefour de la Bretagne, de la Vendée et de l’Anjou, Nantes occupe une place stratégique sur la façade ouest. La population nantaise est estimée à 290 000 habitants, 590 000 pour Nantes Métropole. Récemment classée 1er au classement des villes où il fait bon travailler, Nantes attire de plus en plus et voit son immobilier s’envoler ! Entre 2017 et 2018, les prix ont en effet augmenté de 6%, selon le baromètre LPI-SeLoger. Une tendance qui s’explique notamment par l’arrivée de la LGV qui place Paris à seulement 2h de train.

Les valeurs sûres

Le centre de Nantes est traditionnellement privilégié par les acheteurs, tout comme les secteurs à proximité de la Loire, ou en périphérie comme à Chantenay ou Doulon. Grâce à des projets de rénovation urbaine, des quartiers du centre-ville comme Madeleine Champs-de-Mars ont récemment vu leur population augmenter. Du fait d’un renouvellement constant des locataires, les logements proches des campus universitaires sont particulièrement intéressants. Afin de bénéficier de prix plus attractifs qu’en hyper-centre, les ménages font le choix de s’installer en périphérie de l’agglomération, à Carquefou, La Chapelle-sur-Erdre, Sainte-Luce-sur-Loire ou Thouaré-sur-Loire au nord-est. Mais aussi à Rezé, aux Sorinières, ou à Couëron au sud-ouest.

Les quartiers qui prennent de la valeur

Accueillante, la ville a lancé plusieurs projets d’urbanisme pour offrir de nouveaux logements. À l’Île de Nantes par exemple, un projet de quartier de la création est en cours et prend vie progressivement. Idem à Cœur de Nantes, Malakoff, et à l’est de la ville où deux secteurs sont en cours de construction : Bottière-Chénaie et Saint Joseph de Porterie.

Pourquoi choisir Nantes ?

Nantes est la première destination choisie par les Parisiens et autres cadres pour s’exiler. Pas étonnant au vu de la qualité de vie offerte par la ville. 102 parcs et jardins, une bonne qualité de l’air 310 jours par an, 46km de berges aménagées sur 350 km de cours d’eau… Elue Capitale Verte par la Commission européenne, Nantes jouit d’une image écolo et tournée vers l’environnement, tant pour le cadre de vie de ses habitants que pour les entreprises qui s’y développent. Plus de 20 ans après la fermeture des chantiers navals, la Métropole de l’Ouest a tourné sa page industrielle pour mieux marquer le pas vers l’avenir. Un pari gagnant, puisque plus de 25 000 nouveaux habitants sont arrivés en une dizaine d’années. Ils apprécient d’autant plus la proximité avec Paris et le littoral atlantique, l’arrivée du tramway et la tenue d’événements culturels d’envergure.

Entre traditions et avenir, Nantes a choisi de ne pas choisir. Mieux : l’économie nantaise témoigne d’une cohabitation réussie entre les filières historiquement fortes et les activités tertiaires en plein développement. Toujours dynamique dans la construction navale et l’aéronautique, avec des fleurons tels que STX France, DCNS, Airbus et Daher, la ville a aussi séduit des industriels biscuitiers et de conserverie comme BN, LU, Saupiquet ou encore Cassegrain. La métropole a aussi su démontrer sa capacité de résilience en devenant un acteur phare de l’économie des services. Activités financières et d’assurance, biotechnologies, services opérationnels, conseil aux entreprises… à Nantes, 8 emplois salariés privés sur 10 se situent dans les services. Et ici, le taux de chômage est nettement inférieur à la moyenne nationale.

Pour assurer le virage numérique nécessaire aux entreprises de demain, Nantes s’est également dotée de plusieurs centres de recherche et de pôles d’excellence tels que le Pôle industriel de l’innovation Jules Verne au sud de la ville. Autant d’atouts qui assurent la vitalité de son éco-système de start-up, porté par le dynamisme du Quartier de la Création. Nantes a d’ailleurs été labellisée métropole French Tech dès 2014.

Une ville jeune et culturelle

Le climat océanique n’attire pas seulement les entreprises. À Nantes, 2 habitants sur 3 ont moins de 40 ans, et 10% sont étudiants. École Centrale, École des Mines, ICAM, école de commerce Audencia, école du design, des beaux-arts… En plus de l’Université qui rassemble 34 000 étudiants, dix grandes écoles ont élu domicile dans l’agglomération avec des thématiques diverses. On trouve également des écoles professionnelles telles qu’Epitech ou Supinfo.

Connue pour les Machines de l’île – où l’art, la technique et la science se rencontrent – Nantes affiche une politique culturelle ambitieuse. De nombreux dispositifs d’accompagnement existent pour faire émerger les talents locaux. Comme le soutien aux petits lieux de diffusion, des cartes blanches aux artistes du coin et de nombreuses résidences d’artistes. De leur côté, les centres d’exposition et salles de spectacle telles que le Lieu Unique ou le Nantes Angers Opéra, accueillent des têtes d’affiche. La récente ouverture du Musée d’arts, avec ses 10 000 œuvres, vient renforcer cette attractivité. Pour les sportifs, Nantes compte plus de 180 installations et équipements sportifs qui permettent de pratiquer près de 70 disciplines et d’accueillir des événements internationaux.